Attentif à l’importance d’encourager l’activité des entreprises, porteuse d’emplois, j’ai choisi de siéger au sein de la Commission des Finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, qui vote chaque année le budget de l’Etat, notamment les mesures fiscales qui ont un impact direct sur les ménages et les entreprises.

J’ai également accepté la vice-présidence du comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques, qui mesure l’efficacité des réformes votées par le Parlement.